Bientôt la prohibition ?

Publié le par antoine et damien

Vous en avez surement entendu parler, une proposition de loi est en cours, une nouvelle fois autour du vin et des alcools. Au départ, c'est une vaine tentative afin de limiter la consommation lors des "happy hours" ou autre "open-bar"... A l'arrivé, beaucoup de choses sont en jeu. La dégustation, dans les domaines, dans les caves, dans les foires... Le lobby higiéniste frappe de nouveau. On mélange tout, une nouvelle fois.

Vouloir empécher ces multinationales de promouvoir leur vodka ou autre pastis à cette jeunesse qui s'enflamme... vouloir freiner à tout prix cette consommation d'alcool "hors domicile" est une hérésie. Et surtout une nouvelle façon de foncer droit dans le mur.

Imaginons une seconde que toutes ces lois provoquent ce qu'elles recherchent : une disparition quasi totale de la consommation d'alcool dans les bars, les restaurants ou tout autre lieu. Que se passera-t-il ? Le consommateur lambda consommera à domicile, sans aucune barrière, puisqu'il sera seul, face à son flacon. Rien ne l'empéchera de s'arréter. Le patron, le camarade de contoir, l'ami, le frère, le cousin ne sera pas là pour freiner. Le cadre social n'existera plus. Mais tout le monde s'en fiche puisque le consommateur lambda sera chez lui, ne prendra pas la voiture, etc...



Répression, répression, quand tu nous tiens... toute répression sans accompagnement d'éducation ne sert pas à grand chose, elle est efficace tant qu'elle fait peur. Mais après ? Depuis deux ans, je ne peux plus intervenir dans les lycées pour la semaine du goût (je faisais des petits jeux autour des arômes, des saveurs), pourtant tant de questions pertinentes de la part des lycéens, et on se rendait compte à ce moment là de la méconnaissance totale des jeunes sur ce qu'ils boivent... et que de question sur la filière viticole !!!

Enfin je tombe aujourd'hui sur un article dans Sud Ouest ( 6 mars 09) intitulé "Alcool trop fort, Une étude qui vient de sortir le prouve : des films et des pubs où l'alcool coule à flots incitent à boire"...J'espère au moins que ce genre d'étude est financé par le lobby higiéniste et non par les deniers publics... Je rappelle à ces "chercheurs" que j'ai analysé sans avoir fait d'étude qu'une émission sportive donne envie de faire du sport, qu'une diffusion d'un tournoi de poker donne envie de faire du poker et qu'un film X donne envie de .... et je n'ai pas fait d'étude !

Publié dans Etats d'âmes

Commenter cet article