to be or not to be Blacks...

Publié le par damien

Nous allons essayer de reprendre un rythme normal pour les posts du blog...

Petit tour dans le vignoble bergeracois, ces cinq derniers jours, avec ce climat assez lourd. Les blancs secs sont quasiment tous passés par le pressoir et les rouges suivent, avec les merlots qui, eux aussi, ont pris la direction des chais sur les coteaux de Monbazillac. La vendange en rouge m'a agréablement surpris. Peu ou pas de pourriture grise, par contre des pellicules assez épaisses, sans équivalent avec les 2003 tout de même.

J'aimerai retrouver dans les blancs 2007 la fraicheur de l'année précédente. Les sauvignons, par exemple, de l'an passé me surprennent par leurs équilibres, de belles fraicheurs, des vins bien tendus (dixit Pierre Lelay... ; ). Du bonheur cet été. Une simplicité retrouvée après une succession de millésimes chauds et chargés en alcool. Qui se souvient de ces moules à la plancha du 15 août dernier dévorées avec un Château Bélingard 2006 en Bergerac sec (une fortune rappellons-le... 4?50 à la propriété ou en cave) ? Petit moment de bonheur...
------
J'allais oublier : un Cos d'Estournel 1999 (St Estephe) dégusté dimanche dernier avec Stéphane, qui a ouvert pour le digestif, le second vin du Château La Rame en St Croix du mont (bon rapport qualité/prix). Le Cos était agréable mais encore un peu austère. Je conseille un carafage assez poussé, deux bonnes heures au minimum. Comme on dit, il en a encore sous la pédale.
------
Bon plan pour les arcachonais, sous les halles, le caviste fait -20% en ce moment, je me souviens d'un Razan Segla 1999 vendu à moins de 40 euros avec la promo... de bon coup à faire je pense. Comme quoi, les bonnes affaires ne se pas forcément là où on les attends !
-----
Si quelqu'un a des infos, j'aimerai en savoir un peu plus sur les Trois chardons en Margaux, il me semble avoir déjà dégusté ce vin mais je ne me souviens plus où et quand. J'ai trouvé des 1970 chez un caviste périgourdin...à suivre...
----
à bientôt

Publié dans Etats d'âmes

Commenter cet article