Primeur et autres...

Publié le par Damien

Week end animé...


Tout d'abord, la dégustation Anthocyanes à Vignonet (tout proche de St Emilion). Merci encore à Philippe Cohen pour son accueil au Château Vieux Taillefer. Pour la deuxième année, c'est vraiment un petit paradis ce lieu magique au bord de la Dordogne...


A retenir : les Reflet 2008 et 2007 de François Villard en St Joseph, époustouflant de justesse et d'équilibre, ainsi que son vin de pays blanc (les contours de Deponcins) très plaisant de fruit et de fraicheur. Evidemment la présence d'Egon Muller et d'Anselme Selosse nous a permis de toucher le presque-que-parfait avec notamment le VO de Selosse sans oublier son remarquable rosé. Le Domaine Ricard, enfin, avec la cuvée Les Trois chène en blanc et le Vilain petit vin rouge. villardmellot.jpg

Emmanuelle Mellot et François Villard, en grande forme...


Ensuite dégustation à Port ste Foy, à la maison du fleuve de la plupart des propriétés de l'appellation Montravel. Des vins en général, bien fait, mais l'ensemble des vins blancs m'a tout de même donné l'impression de déguster toujours le même vin... du sauvignon, pauvre aromatiquement, sur sol calcaire. Point. En ce qui concerne les vins rouges, je retiendrais les domaines suivants : Moulin Caresse (cuvée Cent pour 100 millésime 2005), Cht Laulerie (son entrée de gamme très bien réalisée, la meilleur de la dégustation), Cht du Bloy (un rosé intéressant et un Montravel rouge 2004 plein de fraicheur), Clos Julien (pour la profondeur des vins rouges) et La Font du Parc (parce que c'est là que j'ai fait mes premières vendanges, il y a plus de vingt ans...).


Enfin, promenade à St Emilion, pour le grand Show des primeurs dans lesquels je ne me suis pas trop attardé... en visitant un 1erGCC, j'ai dégusté une trentaine de vin qui étaient absolument identiques... amusant...

Pour l'anecdote, et pour ceux qui n'ont jamais fait une dégustation de vins primeur à Bordeaux, une charmante argentine me pose quelques questions sur un des vins que nous dégustions en même temps, quelques mots échangés, un regard complice puis un sourire... c'est là que tout le charme se fracasse comme un oeuf qui s'éclate par terre : la dentition bleu-noir c'est franchement pas glamour... ; )

vigne-beausejour.jpg

Vue des vignes de Beausejour Bécot, le chai est juste à droite...

Publié dans Bordeaux

Commenter cet article