Faux et usage de faux...

Publié le par antoine et damien

Je vous conseille la lecture de cet article...

Un petit passage...délicieux...

" ...Pendant ces dégustations, Rodenstock insistait pour ramasser les bouteilles vides et refusait que les invités examinent les bouchons, un comportement qui aurait dû paraître suspect. D'un autre côté, si les vins servis étaient en effet des contrefaçons, elles étaient convaincantes. Parker a participé à une dégustation de  Rodenstock en 1995 et a donné 100 points à un magnum de Château Pétrus 1921. Mais Château Pétrus ne croit pas qu'un seul magnum ait été produit en 1921. Dans une récente interview au New Yorker, voici deux ans, Parker a réaffirmé que le vin était «merveilleux» et a déclaré que s'il s'agissait d'une bouteille factice, Rodenstock était un faussaire remarquablement talentueux. «Si c'était un faux», disait Parker, «cela devait être un mélange». La leçon, ajoutait-il, était que même le plus accompli des critique œnologique n'était pas infaillible..."

Commenter cet article